agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

SUAPS Portails : www - étudiants - personnels SUAPS

Portrait de Thibault Remy, étudiant et sportif de haut-niveau

 
Thibault Remy, étudiant en 3ème année de MIASHS (Mathématiques et Informatique Appliquées aux Sciences Humaines et Sociales) dans notre Université, pourrait être un étudiant comme un autre mais il a la particularité d’être aussi un sportif de haut-niveau (reconnu et soutenu par le Ministère de la Jeunesse et des Sports) et de concilier ses études et son activité sportive.
Son sport, c’est l’aviron, qu’il pratique depuis l’âge de 14 ans, une discipline qui demande beaucoup d’entraînement, tant « sur l’eau » qu’en salle, une charge de travail qu’il estime à 25 heures par semaine (2 séances de 2h environ par jour)

 

Ses études

Après avoir effectué deux années de médecine à l’Université Claude Bernard Lyon 1, il a pris conscience que ces études ne lui correspondaient pas, il a choisi de se réorienter et c’est un peu par hasard qu’il a découvert la formation MIASHS et ce double profil (mathématique informatique appliquée aux sciences humaines telles que la géographie et l’aménagement du territoire) l’a séduit.
« J’étais conscient que ça allait être un peu dur, car à l’inverse de Lyon 1 ou de l’INSA, Lyon 2 avait peu de structures et de dispositifs propres aux sportifs de haut-niveau. Mais ça évolue, des choses se mettent en place ».
Étudiant consciencieux, il donne la priorité à ses études et malgré les aménagements dont il dispose du fait de son statut de sportif de haut-niveau lui permettant des absences, il met un point d’honneur à être présent à chacun de ses cours, CM et TD (en dehors des périodes de stages, de compétitions nationales ou internationales).
« Je m’entraîne dès que j’ai un moment de libre : avant, après les cours, le week-end…».

Son quotidien

Une journée type
- 7H-9H30 : 1ère séance d’entraînement « sur l’eau » à Miribel Jonage (centre d’entraînement du Pôle France qui rassemble tous les rameurs français de la Région)
- 10H-16/17H : cours à l’Université
- à partir de 16/17H : 2ème séance d’entraînement en salle cette fois (« on a beaucoup de physique, de travail d’endurance à faire en salle ») soit dans son club à Meyzieu, soit à la salle de musculation du campus PDA. « J’ai eu la chance cette année de pouvoir m’entraîner là où j’ai mes cours, sur un rameur, pour faire un entraînement-type que j’aurais pu faire dans mon club. C’est l’idéal, je n’ai pas de déplacement à faire, je gagne un temps fou ».

Et quand justement il doit s’absenter pour cause de stages, préparations ou compétitions sportives avec la sélection française, il bénéficie depuis cette année également du travail d’un.e preneur/se de note (dont la rémunération est prise en charge via la subvention Jeunesse et Sports).
« C’est plus simple pour nous que d’avoir à demander à nos camarades, personnellement j’étais un peu gêné à force… Là c’est cadré, c’est la même personne qui me prend toujours mes cours. […] C’est quelque chose qui soulage au quotidien, et qui me permet de ne pas trop prendre de retard lors de mes absences ».


Son palmarès

Au niveau national - catégorie Homme Poids Léger
2015 - 9ème en individuel
2015 - vice-champion de France en double
2016 - 6ème en individuel (2ème de sa catégorie d’âge, les moins de 23 ans)

Au niveau international - catégorie Homme Poids Léger
2015 - champion du monde « quatre de couple » (moins de 23 ans)
2016 - 7ème en « quatre de couple »

Il est actuellement associé en « deux sans barreur » à Franck Solforosi, médaillé de bronze aux derniers Jeux Olympiques de Rio (2016), un rameur reconnu qui a notamment participé à 3 Olympiades. « Pour la petite anecdote, il était déjà en équipe de France que je ne faisais pas encore d’aviron…!! ». À juste titre pleins d’ambition, ils visaient les championnats du monde qui se dérouleront à Sarasota fin septembre.
Malgré une victoire, de très bons résultats lors des différentes étapes de qualification et un titre de vice-champion de France acquis le 16 avril dernier, ni Thibault Remy, ni son expérimenté co-équipier n’ont été convoqués en équipe de France pour la préparation aux Mondiaux… Une grande déception et de l’incompréhension pour ces deux athlètes qui voient ainsi leur saison s’achever prématurément.


 

Son avenir

D’un point de vue sportif
Nul doute que passée cette désillusion, Thibault aura à coeur de réussir sa prochaine saison gardant en tête son objectif de participer aux JO de Tokyo en 2020, il sera alors âgé de seulement 26 ans. Ce ne sera que le début de sa prometteuse carrière.

D’un point de vue professionnel
« Les partiels d’abord et l’obtention de ma licence!! Puis on verra dans deux ans si je sors d’un master! Après je vais voir ce que l’on me propose, j’irai là où le double projet (mathématique informatique / sciences humaines et sociales) est toujours possible ».
L’aviron étant un sport amateur, les athlètes doivent avoir un travail en dehors de leur pratique. Des contrats d’insertion professionnelle (CIP) existent permettant à l’employeur d’être dédommagé quand le sportif est absent. Et de plus en plus d’entreprises ou administrations font les yeux doux aux sportifs de haut-niveau puisqu’elles bénéficient de leur image de marque et peuvent capitaliser dessus.

mise à jour le 31 mai 2017


Coordonnées

Secrétariat
Tél : 04.78.77.23.16
Email :
secretariat.SUAPS@univ-lyon2.fr

Permanences Bureaux des Sports


Réouverture des permanences des bureaux des sports Quais et IEP le 25 Septembre 2017

  BRON QUAIS I.E.P.
Lundi 13h00 16h00    
Mardi 09h30 12h30    
Mercredi 13h00 16h00    
Jeudi 09h30 12h30    
Vendredi 09h30 12h30    

Quelques notions d'aviron

  • Le quatre de couple : bateau à quatre rameurs où chacun des rameurs tient deux rames
  • Le deux sans barreur : bateau à deux rameurs en pointe (c'est-à-dire avec un seul aviron chacun)

Sur les réseaux sociaux

Suivez l'actualité de Thibault sur:

Sa page Facebook

Son compte Instagram


Le statut de sportif de haut-niveau

Si vous êtes sportif de haut-niveau et que vous souhaitez en savoir plus sur le dispositif qui peut vous être accordé par ce statut à l’Université Lumière Lyon 2, contactez Mme Leroux, la responsable du sport de haut niveau : catherine.leroux@univ-lyon2.fr

Université Lumière Lyon 2